Rechercher dans ce blog

samedi 6 décembre 2014

Pourquoi soutenir un projet de Center Parcs alors que des lits froids touristiques sont nombreux en Isère ?


Il est paradoxal que le Conseil Général de l'Isère, qui a diminué les subventions pour les investissements concernant les remontées mécaniques des stations du département ces dernières années, se soit engagé dans le projet du Center Parcs.

Le projet initialement proposé au département de la Drôme (CG 26), également à majorité socialiste, s'est vu contraint de se déplacer en Isère devant le refus des élus drômois de dépenser de l'argent public pour viabiliser l'environnement d'un site touristique au profit d'une société privée.

Alors que la question du développement touristique reste importante pour le département de l'Isère, que de nombreuses petites et moyennes stations ont des difficultés structurelles, le CG soutien un projet budgétivore qui va créer des lits touristiques supplémentaires.

Le Vercors isèrois distant d'une cinquantaine de km dispose d'un stock d'hébergements froids importants. Il y a environ 30000/35000 lits pour 9000 lits touristiques chauds ou tièdes sur le Vercors, le reste étant constitué de résidences principales ou secondaires.

Il existe également de nombreux hébergements collectifs obsolètes en raison de l'évolution des normes en matière d'accueil de groupes de mineurs qui représentent de véritables friches touristiques.

Le choix de soutenir le projet de Center Parcs peut donc apparaitre comme surprenant… au regard des enjeux touristiques multiples posés au département.

Indépendamment des questions environnementales posées par la destruction de zones humides et les limites présentées dans les conclusions de l'enquête publique.
http://www.isere.gouv.fr/Publications/Consultations-enquetes-publiques/Rapports-d-enquete/Projet-de-creation-d-un-pole-touristique-Center-Parcs-sur-la-commune-de-ROYBON


Le 23 décembre 2014, les travaux sont suspendus…au titre de la loi sur l'eau.
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/12/23/center-parcs-les-travaux-sont-suspendus


A moins de considérer que comme dans la majeure partie du territoire français, faire du neuf est toujours plus simple que de traiter les hébergements anciens.






L'incontournable rapport qui a vu ses premiers effets arrivés sous la forme du projet de taxe supplémentaire sur les résidences secondaires…

La réhabilitation de l'immobilier de loisirs en France,
par Françoise MIQUEL, Chef de mission de contrôle général au Contrôle général économique et financier - Jacques MOUGEY, Membre permanent du Conseil général de l'environnement et du développement durable - Georges RIBIÈRE, Membre permanent du Conseil général de l'environnement et du développement durable – février 2010.




Lien pour retrouver les délibérations du Conseil Général de l'Isère concernant le projet Center Parc… et ses à côtés… en millions d'euros…!!!